Dans le cadre des activités du projet de "Promotion de la transparence et de la redevabilité dans la mise en œuvre de l'Assurance Maladie Universelle dans la région des Hauts-Bassins", l’équipe projet du RAME accompagnée de son Association Point focal "Association SERVIR" de Bobo-Dioulasso a organisé une visite des CSPS des secteurs 12 et 13 de Bobo-Dioulasso le vendredi 22 octobre 2021. L’objectif de cette visite était de s’imprégner de l’effectivité de la mise en œuvre de l’AMU dans ledit CSPS et de toucher du doigt les difficultés rencontrées par les prestataires de soins dans la prise en charge des bénéficiaires de l’AMU.

La délégation s’est rendue d’abord au CSPS de Dogona au secteur 13 de Bobo-Dioulasso. Une fois au CSPS l’équipe a tenu une rencontre d’échange avec le Major Monsieur TINDINBA Hamidou. Il ressort de ces échanges que l’AMU est effective dans le CSPS de Dogona et que des bénéficiaires de l’AMU fréquentent le CSPS. Le major a recommandé au RAME de continuer les activités de sensibilisations afin que les bénéficiaires puissent continuer à fréquenter le CSPS. La délégation a remercié le Major pour les efforts consentis et a une fois de plus renouvelé son plaidoyer pour une mise en œuvre de l’AMU réussie au bonheur des bénéficiaires.

L’étape du secteur 13 étant terminée, l’équipe de la mission a pris la direction du CSPS du secteur 12 encore appelé CSPS de Sakaby. Dans ce CSPS il a été aussi question de l’état des lieux de la mise en œuvre de l’AMU. Avec le Major dudit CSPS, Monsieur Sibiri FARGO, l’équipe a pu s’imprégner de l’effectivité de l’AMU et s’informer sur les difficultés rencontrées. Une bonne pratique est effectuée dans ce CSPS. Il s’agit de la désignation d’un agent de santé volontaire comme Point focal de l’AMU ou encore un « Ambassadeur de l’AMU » qui est chargé de parler de l’AMU à ses paires à chaque opportunité de rencontre en quelques minutes. En effet selon le Major l’AMU « Pour faciliter la mise en œuvre de l’AMU dans le CSPS, j’ai désigné un agent qui s’occupe spécialement de l’AMU. Avec lui-même si je suis absent aucun agent ne peux refuser de prendre en charge un détenteur de carte sous prétexte qu’il ne connait pas l’AMU. Une rencontre est d’ailleurs prévue dans ce sens ». Une telle initiative contribuera à résoudre les difficultés liées à la non connaissance de l’AMU par les agents de santé qui compliquent souvent la prise en charge des bénéficiaires. Le RAME a félicité le Major pour cette belle pratique et a promis de recommandé aux autres CSPS d’emboiter le pas.

 

                                                                                                                                                         Le chargé du Projet

 

                                                                                                                                                        Abdoul Karim GNESSI

Activer partage

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Vous pouvez aligner les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.
  • Vous pouvez légender les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.
Date publication