1 Vues

Selon les informations recueillies auprès du MENAPLN, on note une évolution des indices de parité du TBA et du TBS de 2016 à 2018 au primaire et au post-primaire :

  • L’indice de parité du TBA au primaire est resté constant de 2016 à 2018. Néanmoins, on constate une légère disparité en faveur des garçons. Concernant l’indice de parité du TBS, la parité est atteinte et la tendance actuelle est en faveur des filles.
  • Les indices de parité du TBA et du TBS au post-primaire sont en évolution continue de 2016 à 2018 en faveur des filles.
  • Le Nord a le TBA le plus élevé (131,1%) et le Sahel le taux le plus faible (77,1%).
  • Le Nord a le TBS le plus élevé (112,3%) et le Sahel le taux le plus faible (53,4%).

Des efforts sont faits depuis 2016 pour réduire les disparités géographiques. Ainsi, de 2016 à 2018, la DGESS a accompagné seize (16) communes prioritaires sur quarante-trois (43) dans l’élaboration de leurs plans d’action spécifiques pour résoudre les questions d’offre et de demande qui se posent à elles. Parmi ces 16 communes prioritaires, huit (08) relèvent de la région du Sahel.

Engagement en cours de réalisation
Date de l'évaluation : 03-2019