13 Vues

Les actions tendant à réduire le nombre de jeunes en chômage ont été poursuivis au cours de l’année 2019. Selon le rapport de performance 2019 :

Sur la période 2016-2019 :

  • 3 689 jeunes ont été formés sur une prévision de 2 000. Ce dépassement dans le recrutement est dû à une forte expression des besoins en formation par les entreprises ;
  • 25 279 jeunes dont 15 566 femmes ont bénéficié des THIMO ruraux sur une cible de 7 500 ;
  • 7 417 étudiants ont été recrutés. Le taux de réalisation physique du produit est de 44,14 %. Parmi les bénéficiaires du PEJEN, un concours direct spécial a été organisé en octobre 2019 en vue de l’intégration de 1 520 professeurs des collèges d’enseignement général et technique (1483 pour l’enseignement général et 37 pour l’EFTP) de la promotion 2016 ayant passé trois années effectives dans ledit programme ;
  • Sur une prévision de placer 220 jeunes formés dans des métiers en stage ; seuls 31 postes de stage ont pu être trouvés au profit de trente-un (31) jeunes formés aux métiers des mines qui ont été placés en stage de pré-emploi dans six (06) régions à savoir la Boucle du Mouhoun, le Sahel, le Centre, le Centre-Sud, le Sud-Ouest et le Centre-Est.
  • 5 405 demandeurs d’emplois formés en entreprenariat, soit un niveau d’exécution physique de 60,39% ;
  • 3 000 jeunes diplômés placés en stage, soit un niveau d’exécution physique de 66,66 % du produit ;
  • 2 963 jeunes diplômés formés en entrepreneuriat est de pour une prévision de 4 500 jeunes à former, soit un niveau d’exécution physique de 65,84% du produit ;
  • 100 projets bancables ont été élaborés au profit des jeunes diplômés sur 665 projets bancables prévus, soit un taux d’exécution physique de 12,34%. Sur la période de 2016 au 31 décembre 2019, le total des projets bancables élaborés est de 208 sur une prévision de 655, soit un niveau d’exécution de 31,75% du produit ;
  • au total 984 jeunes qui ont pu être formés à raison de 579 hommes et 405 femmes par la DGJEP, 235 jeunes par les DRJPEJ et 266 jeunes par JADEL.
  • 18 913 jeunes formés en entrepreneuriat sur une prévision de 25 450 jeunes à former, soit un taux de réalisation physique du produit de 77,63%.
  • le nombre de microprojets financés s’élève à 21 175 microprojets pour un objectif visé de 30 000, soit un taux d’exécution de 70,58%.
  • La formation des 5000 jeunes dans le cadre du PFE n’a pas été réalisée au cours de cette année.

On observe un faible avancement dans la réalisation des projets bancables des jeunes qui s’explique par le faible engouement des diplômés dû à l’absence de perspectives de financement après le montage des dossiers.

Par ailleurs, il serait important pour les autorités de renforcer les actions de suivi des jeunes formés en entreprenariat et/ou qui élaborent des projets bancables dans la mise en œuvre de leurs projets. Il est aussi nécessaire que les autorités mettent en place un mécanisme de financement effectif des projets bancables élaborés par les jeunes puisque la détention d’un plan d’affaires ne conduit pas nécessairement à un financement.

Nous notons aussi que les taux de chômage, de sous-emploi du secteur agricole ne sont pas disponibles.

Nous notons que des efforts sont faits mais les défis demeurent pour atteindre une réduction efficace et significative du nombre de jeunes en chômage.

Engagementen cours de réalisation
Date de l'évaluation : 07-2020