5 Vues

Cet engagement figure dans la Déclaration de politique générale (DPG) et reprise dans le Plan de développement économique et social (PNDES).

La banque mondiale implémente une politique avec le département de la santé pour rendre disponibles gratuitement les contraceptions aux populations. La vision du ministère de la Santé est de permettre une  large couverture de la population en services de santé sexuelle et reproductive ce qui permettra au Burkina Faso  d’amorcer dans cinq ans une transition démographique annonciatrice d’un dividende à capturer. Cependant, le défi de la gratuité pour l’élargissement de l’accès à la planification familiale doit être relevé à court terme.

Cette politique pourra corriger l’induction des naissances que les mesures de gratuités des soins induiront. Elle reste cependant critiquée par une frange de la population.

La gratuité de la contraception est en attente pour 2018.

Engagement en cours de réalisation
Date de l'évaluation : 06-2018