5 Vues

Cet engagement n’est repris ni dans la déclaration de politique générale du premier ministre ni dans le PNDES , Cela est dû au fait que l’engagement était déjà réalisé en 2015. En effet à la faveur de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014, l’ex Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP) dont le commandement échappait au Chef d’Etat-Major Général des Armées a été dissous et ses éléments réaffectés dans les différentes unités, sous le commandement unique du CEMGA

Engagement réalisé
Date de l'évaluation : 06-2018