Séguénega sur la plus haute marche du podium

L’Association Monde Rural (AMR) a tenu la première édition du concours d’excellence Commune d’Or ce samedi 1er décembre 2018 à Gourcy. La cérémonie de lancement de l’activité était placée sous la présidence du Secrétaire d’Etat à la décentralisation Alfred GOUBA et le parrainage du Contrôleur Général d’Etat, le Pr Luc Marius IBRIGA.

Image 1

En gestation depuis plusieurs années, c’est finalement en 2018 que l’AMR a réussi à réaliser son rêve de mettre en compétition ses communes partenaires à travers un concours dénommé commune d’or. Pour le président du conseil d’administration de l’association, Mahamoudou BANGRE, cette initiative se veut un prolongement des activités que sa structure mène aux cotés des collectivités dans le cadre de son programme gouvernance locale et participation citoyenne. « Ce concours vise à créer une saine émulation entre les communes afin de susciter une forte adhésion aux principes de bonne gouvernance » a-t-il précisé, avant de rendre hommage à tous les partenaires qui ont contribués à la concrétisation de l’idée. Il s’agit particulièrement de Diakonia, de BroederlijkDelen et de l’Union Européenne qui, selon lui, ont toujours été aux cotés de l’AMR dans tous ses combats. « En œuvrant à travers ce concours et ses autres actions de renforcement de capacités, de sensibilisations, d’accompagnement dans la tenue des cadres de dialogue et de redevabilité, à promouvoir la transparence dans la gestion des affaires publiques, biens publics et à renforcer l’intégrité des serviteurs de l’Etat, l’AMR contribue à raffermir la confiance du public envers les institutions communales ». C’est en ses termes que le contrôleur général a salué la pertinence des actions de la structures dans le contexte actuel de la décentralisation où les citoyens sont de plus en plus exigeants  et attendent selon lui de leurs dirigeants plus de vertus et d’engagement dans la définition et la mise en œuvre des politiques publiques. S’adressant aux responsables des collectivités, le Pr Luc Marius IBRIGA les a félicités pour leur adhésion aux idées de l’AMR qui leur permettront d’assumer au mieux les charges à eux confiées par leurs administrés. « Votre présence témoigne de votre attachement à la saine gestion des ressources publiques » a conclut le Président de l’Autorité Supérieur de Contrôle d’Etat et de Lutte contre la Corruption : ASCE/LC.

« Le concours sera ouvert à toutes les communes du Burkina »

« Cette saine émulation entre les collectivités territoriales s’inscrit dans les nouvelles orientations de mon département qui prône une synergie d’actions des différents acteurs du secteur privé, de l’Etat et de la société civile en matière de décentralisation ». Dira le Secrétaire d’Etat, Alfred GOUBA. Se basant sur la participation et les résultats obtenus, il fonde l’espoir de voir une forte adhésion des communes à cette initiative en vue de l’ancrage de la décentralisation et la bonne

image-3 gouvernance dans notre pays. « Je déclare lancé dans notre pays le concours d’excellence « Commune d’Or » initié par l’AMR et autorise la proclamation des résultats de la première édition ».

C’est par cette formule que le premier responsable de la décentralisation a officiellement lancé le concours, tout en prenant l’engagement de veiller à sa mise à l’échelle nationale au bénéfice de toutes les collectivités. Pour la présente édition, les Régions de l’Est, du Centre-Ouest, du Centre-Nord et du Nord étaient concernées avec vingt (20) communes inscrites sur 37 attendues. Après le travail du jury, c’est la commune de Séguénega de la région du Nord qui s’est détachée du lot grâce sa Brigade Communale de Salubrité (BCS) dont la mise en œuvre aboutira à l’amélioration de l’hygiène, l’assainissement, l’embellissement de la ville,  la réduction des maladie liées à l’insalubrité, la lutte contre le chômage et la réduction de la pauvreté chez les femmes. Les communes de Koudougou au Centre-Ouest et celle de Bagaré au Nord, suivent respectivement avec la création d’un fond d’autonomisation des femmes et des jeunes et la mise en œuvre d’une stratégie de gestion efficace de l’eau comme bonne pratique à partager.

image-2
Remise de prix du Lauréat

  En plus du matériel informatique, la commune victorieuse a reçu la somme d’un million (1 000 000) de nos francs.  Les deux autres se sont contentées de prix en nature composés de matériels informatiques. Des attestations de participation ont été décernées à toutes les communes qui ont pris part à l’édition de 2018. Le maire de Séguénega Abdou-Rasmané BELEM, satisfait de la victoire sa commune, a invité ses paires qui hésitent encore, à s’engager aux prochaines échéances car, dira-t-il : « il n’y a aucun secret dans la réussite, il faut se faire confiance et travailler dans l’intérêt des administrés».

 

 

En marge de la cérémonie d’excellence, les agents et les membres de l’AMR ont suivi une communication sur la transparence dans les collectivités. Cette activité animée  par Urbain Millogo, contrôleur d’Etat à l’ASCE/LC, vise à préparer l’équipe technique de l’association à une évaluation objective des collectivités pour les éditions futures du concours.

Activer partage

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Vous pouvez aligner les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.
  • Vous pouvez légender les images (data-align="center"), mais également les vidéos, citations, etc.